Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ARTISTES MUSICIENS SPECTACLES RUSSES EN FRANCE contact@balalaika.pro tel5

Duo Micha et Bogdan Balalaïka Bayan - Concert

Avec Micha Tcherkassky balalaïka et Bogdan Nesterenko bayan (accordéon de concert russe)

Balalaika PROduction Duo Micha Tcherkassky et Bogdan Nesterenko Balalaika et Bayan Accordéon Duo Micha Tcherkassky à la balalaïka et Bogdan Nesterenko au bayan (accordéon russe de concert)

Musiques classiques et traditionnelles russes.

Micha Tcherkassky et Bogdan Nesterenko composent un duo original par lequel ils interprètent des musiques classiques et traditionnelles russes. Se succède tour à tour des pièces virtuoses, des œuvres romantiques, les thèmes russes les plus connus comme la fameuse fantaisie sur Kalinka. Deux instruments extraordinaires se répondent : la balalaïka, âme et symbole de la Russie et le bayan, accordéon de concert russe à la sonorité profonde et unique. Au cours du concert qui donne à entendre des œuvres clés du romantisme russe, les artistes présentent les instruments en expliquant leur technique et leur histoire. Ce duo a joué entre autre sur la prestigieuse salle de l'Opéra de Vichy (août 2013, vidéos ci-dessous) et au Festival Musiques dans la Rue d'Aix en Provence (septembre 2013)

 

Nostalgie et virtuosité par Hélène Pierrakos (Musicologue et journaliste, Philharmonie du Luxembourg & Orchestre Philharmonique du Luxembourg et France-Musique)

Entretien avec Micha Tcherkassky

En Russie, l’association balalaïka/bayan est tout à fait courante, puisque ce duo existe quasiment depuis la création de ces instruments. La balaïka, c’est évidemment le symbole musical de l’âme russe et le bayan, l’accordéon russe, est aussi un instrument très familier. De grands virtuoses de la balalaïka et de l’accordéon russe ont composé des pièces pour ce duo particulier par le passé et il y a de ce fait une très vaste discographie concernant ces deux instruments.

Comment les deux instruments se partagent-ils la substance musicale ?
Le bayan est un instrument complet puisque, comme l’accordéon, il peut jouer les basses, l’accompagnement et la mélodie. Quant à la balalaïka, elle a évidemment moins de possibilités qu’un piano ou un bayan, puisqu’elle ne comporte que trois cordes, mais elle peut également chanter et accompagner. C’est le plus souvent la balalaïka qui a la voix principale, elle est un peu plus soliste.

Avec ce programme, vous proposez une association de transcriptions de pièces classiques et de chansons russes traditionnelles, un répertoire mi-russe, mi-occidental. Comment l’avez-vous conçu ?
Ce sont pour Bogdan et moi nos expériences communes, le répertoire que nous aimons interpréter. Nous avons tous deux un parcours classique, donc nous connaissons bien le répertoire qui est ici transcrit pour nos instruments spécifiques, mais nous jouons aussi, en effet, des pièces plus traditionnelles, ainsi que du répertoire contemporain. Nous avons imaginé pour ce concert une sorte d’anthologie, de florilège de tous ces répertoires mêlés, en essayant tout de même d’aller vers le public en lui présentant des pièces qu’il connaît un peu, ou bien qu’il ne connaît pas du tout mais qui lui sont très accessibles. Nous évitons la musique un peu trop contemporaine et savante. Certains de ces compositeurs sont par exemples bayanistes eux-mêmes et ont donc tout naturellement composé pour leur instrument. Nous jouons aussi des œuvres traditionnelles qui ont été réarrangées pour nos instruments, par exemple la Fantaisie sur le thème de Kalinka. Tout le monde connaît bien sûr Kalinka, mais nous jouons un arrangement réalisé par une compositrice russe, Vera Gorodovskaya. Il s’agit d’une fantaisie, telle que Sarasate a pu en composer sur des thèmes espagnols, avec des variations qui vont dans tous les sens, selon le modèle du thème et variations tel que l’ont illustré toutes sortes de compositeurs. Dans un tout autre genre, nous jouons aussi une petite suite que j’ai adaptée d’extraits du Lac des cygnes et de Casse-Noisette de Tchaïkovski.

Et la Danse du sabre de Khatchatourian ?
C’est une transcription que j’ai réalisée moi-même de ce tube que tout le monde connaît ! Jouer la Danse du sabre à la balalaïka et au bayan, cela permet de percevoir particulièrement bien les aspects percussifs de la balalaïka. Mais dans ce programme, nous faisons aussi découvrir des pièces qui sont totalement inconnues, par exemple le Concerto de Nikolaï Boudachkine, écrit sur des thèmes traditionnels russes, mais qui ne sont pas connus du tout. Et c’est un vrai chef-d’œuvre, en général très apprécié du public, car c’est une écriture très allègre, très joyeuse, mais aussi très romantique.

Vous proposez en somme une association de pièces virtuoses qui mettent en valeur vos deux instruments, mais aussi des pièces d’une expression profonde et intense. C’est à la fois spectaculaire et intimiste ?
Exactement ! Nous alternons en effet les pièces virtuoses et les pièces romantiques ou sentimentales, qui touchent au cœur, très représentatives de l’âme russe. Par exemple, la pièce « Tous me font des reproches », pas du tout connue en France, ni même en Russie à vrai dire, mais d’une beauté sublime avec un arrangement formidable d’Alexandre Chalov. Le contrepied virtuose, c’est « Valenki », également arrangée par Alexandre Chalov, une chanson très connue en Russie, joyeuse et virtuose.

Est-ce que la balalaïka et le bayan sont aujourd’hui en Russie des instruments encore courants et actuels, ou sont-ils plutôt associés à la nostalgie d’une Russie ancienne et traditionnelle ?
Ce sont des instruments parfaitement actuels, puisqu’en Russie la plupart des classes de bayan et de balalaïka des conservatoires sont pleines à craquer. Ce ne sont donc absolument pas des instruments nostalgiques en voie de disparition, bien au contraire !
Avril 2013

Danse du Sabre de Aram Khatchatourian

Fantaisie sur Kalinka

Concerto de Nikolaï Boudachkine

La Lune Brille (traditionnel russe)

Romance "Je Vous ai Rencontrée" de Leonid Malachkine

Korobeiniki - Les Colporteurs (traditionnel russe)

Valenki (traditionnel russe)



 

NOUS SUIVRE
Pour recevoir les infos sur nos concerts saisissez
vos coordonnées et le code de vérification svp

captcha 

Pour se désinscrire indiquez votre email et le code de vérification
ACTU